L'artisan développeur

Blog de Sébastien Cormier
Actualité

Tout va bien chez les GAFA !

La semaine touche à sa fin. L’actualité nous montre encore une fois à quel point les GAFA dominent le numérique et la concurrence.

Pour rappel les GAFA sont les géants américains du numérique, soit Google, Amazon, Facebook et Apple. On les appelle aussi les géants du web. Ils dominent le numérique depuis plusieurs années. Même si le nombre de startups innovantes explose, les GAFA ont un bel avenir et ne craignent pas encore la concurrence. Explications.

 

Droit de vie et de mort sur les startups

Quand on s’appelle Facebook, on peut racheter un logiciel de messagerie comme Whatsapp pour 22 milliards. La puissance financière des GAFA leur permet de racheter n’importe quel concurrent devenu inquiétant.

Vous me direz qu’il est possible de refuser de se faire racheter. En réalité non, car très souvent une startup ne pourra pas faire le poids si elle devient la cible d’un des GAFA. Si un Google ou un Apple décide du jour au lendemain de prendre une décision qui va à l’encontre de son modèle économique, c’est la mort assurée. Nous l’avons constaté cette semaine avec une simple annonce d’Apple. Ayant décidé d’intégrer un système de protection contre le ciblage publicitaire (ITP pour Intelligent Tracking Prevention), Apple a fait vaciller le titre Criteo en bourse, l’un des fleurons français du numérique.

Et encore, ici, seul Safari est concerné par la mesure (20% de part de marché environ). De plus, il ne s’agit pas de bloquer complètement les cookies de ciblage, mais de limiter leur durée de vie à 24 heures. Imaginez maintenant que ce soit Google qui décide de bloquer complètement ces cookies avec Chrome…

Plus d’infos sur la chute de Criteo

 

La GDPR à la rescousse ?

Aussi connu sous le nom de RGPD (acronyme français), il s’agit d’une directive européenne visant à donner des garanties aux Internautes quand à l’utilisation de leurs données personnelles. La GDPR impose en effet un certain nombre de règles à tous les acteurs traitant des données personnelles (consentement de l’utilisateur, accès aux données, droit à l’effacement, etc). La GDPR entrera en action en mai 2018 et les amendes seront très lourdes.

Nous savons que le carburant des GAFA c’est justement la donnée personnelle. Nous pouvons donc imaginer que la GDPR va fortement handicaper les GAFA ? En réalité, c’est tout le contraire! Les Google, Facebook, etc. sont déjà prêts pour respecter les directives européennes. Il suffit de vous rendre dans les paramètres de votre compte Facebook ou Google pour vous en rendre compte. En revanche, un grand nombre de petites startups sont loin d’être en règle et ne le seront certainement pas à temps. En effet, si les règles de la GDPR ne sont pas intégrées dès le départ dans le développement, sa mise en place est assez couteuse.

Difficile de prédire si les sanctions tomberont vite. Toujours est-il qu’un grand nombre de petites entreprises seront sous la menace de plaintes qui pourront leur couter cher.

 

La neutralité du net

San Franciso

La neutralité du net est le principe qui veut que tous les services restent égaux sur les autoroutes de l’information. Netflix, Youtube et le blog de l’Artisan Dévelopeur sont traités de manière égale en terme de bande passante chez votre fournisseur Internet.

Si le principe de la neutralité du net disparaît, les fournisseurs pourront faire payer et réserver la bande passante aux gros consommateurs (pas l’Internaute, mais le service utilisé comme Netflix). Les acteurs les plus riches pourront passer à la caisse mais ce ne sera pas le cas pour les petits. Vous voyez où je veux en venir ?

La FCC (Federal Communications Commission) qui régule les télécoms aux Etats-Unis a mis un terme à la neutralité du net. Cette décision ne concerne que le sol américain, nous ne seront pas directement touchés. Et si San Francisco n’était plus l’eldorado des startups ?

 

Conclusion

L’actualité de cette semaine (Criteo, la neutralité du net) nous montre à quel point les GAFA sont et resteront tout puissants pour les décennies à venir. Alors qui pourra les concurrencer ? La réponse vient du coté de soleil levant : la Chine. Les BATX (pour Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi) sont les géants de l’Empire du Milieu. Ce pays s’est en effet protégé ces dernières années des GAFA en bloquant la plupart de leurs services sur son territoire. Cela a permis aux acteurs locaux de se développer.

Aujourd’hui, les BATX n’ont pas à rougir face aux GAFA en terme d’avancées technologiques. Il n’y a pas encore d’affrontement direct entre ces mastodontes, toutefois une guerre numérique sans merci est à prévoir dans un futur proche.

1 Comment

  1. Clairement ces 3 événements marqueront leur époque pour l’impact sur notre usage de l’Internet !
    Qu’il semble loin le temps d’un internet débridé (certe avec ses forces et ses faiblesses aussi, mais foisonnant de créativité !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.