L'artisan développeur

Blog de Sébastien Cormier
Général

Les origines de l’artisan développeur

mascotte de l'artisan dévelopeur
La mascotte de l’artisan dévelopeur

Bienvenue sur le blog de l’artisan développeur ! En cette joyeuse période de fin novembre, je me décide à me lancer dans la rédaction d’un blog. L’idée me trottait dans la tête depuis un moment, et il se trouve que j’ai un peu de temps à y consacrer aujourd’hui.

Bien évidemment, je parlerai ici de développement, de devops, de méthodologie concernant le monde I.T. en général, mais pas seulement. J’aborderai aussi des sujets plus généraux qui ne s’adresseront pas seulement aux développeurs, comme par exemple l’impact du Big Data et de l’Intelligence Artificielle sur notre société, et des questions éthiques que cela peut soulever.

Pourquoi l’artisan développeur ?

Surfer sur la vague du Software Craftsmanship ?

Le « Software Craftsmanship », que l’on peut traduire par l’artisanat logiciel, est une tendance que l’on voit depuis quelques années, vous vous dites certainement que je vais en profiter pour surfer sur la vague ? Et bien pas du tout.

Cela fait référence aux circonstances dans lesquelles j’ai quitté Viadeo fin 2013. Je ne détaillerai pas aujourd’hui les raisons de mon départ afin que ce premier post ne prenne pas l’allure de règlement de compte. Après tout, Viadeo reste pour moi l’expérience professionnelle qui aura été la plus enrichissante, et je le dois surtout aux personnes que j’y ai rencontré.

2013, une année charnière pour Viadeo

En 2013, Viadeo vit une année charnière. La politique de l’entreprise change radicalement et met à mal tout ce que l’on a construit depuis plusieurs années, tout du moins au niveau de l’IT. Avec un collègue et ami, Nicolas, qui est arrivé en même temps que moi en 2007, nous sommes en profond désaccord avec la nouvelle politique R.H. et surtout, de management.  Nous sommes aussi en désaccord avec la stratégie de refonte technique, bien trop naïve de notre point de vue . L’avenir nous donnera d’ailleurs raison (1). En charge tous les deux des équipes de développements, nous sommes donc dans une situation compliquée et tirons à plusieurs reprises la sonnette d’alarme. Sans succès. Fort logiquement, nous décidons finalement de quitter Viadeo toute en accompagnant la période de transition avec nos successeurs.

L’anecdote qui tue

la cantine de Viadeo
Le lieu où c’est passé la scène

Quel rapport avec l’artisan développeur me direz-vous ? Notre départ est annoncé lors d’une grande assemblée réunissant toutes les équipes IT et Produit. Nous nous attendons à un discours de la part de notre PDG visant à rassembler les troupes et à rassurer les équipes. En effet, la veille, nous lui avons longuement expliqué l’état d’esprit ambiant. Au contraire, le message passé est de dire que l’on doit adhérer à 100%, où l’on doit partir ! Dans la foulée, notre décision de quitter la société est annoncée. Cela aurait pu s’arrêter là, mais les explications de notre départ tombent : Nous ne sommes pas en accord avec les nouvelles façons de travailler car nous préférons les choses plus « artisanales ». Oui, dit comme cela, le terme « artisanal » fait très mal.

Quelques minutes plus tard, nous remontons à l’étage et nous arrêtons à la machine à café. Je suis encore sonné, et ai du mal à réaliser ce qui vient de se passer. Je me dis que bon, ce terme « artisanal » est peut-être au final passé inaperçu ? A ce moment, la porte de l’ascenseur s’ouvre, Bouziane, un ami qui était dans la confidence sort, et se met à dire, d’une voix qui porte dans tout l’étage : « Alors ? Comment elle va la première entreprise de France ? » en éclatant de rire.

– Pardon ?

– Oui, la première entreprise de France ! L’artisanat !!!

J’ai compris, à ce moment là, que l’étiquette d’artisan nous collerait pour plusieurs années. Bien évidemment, venu de Bouziane c’était drôle et il ne fallait y voir aucune malveillance.

Conclusion

Si cette étiquette était clairement péjorative dans ce contexte, nous faisant passer pour des développeurs de l’ancien temps, et surtout réfractaires au changement, je l’ai finalement accepté, au point de le faire figurer un moment en en-tête de mon profil Viadeo : Artisan Développeur. L’artisanat est après tout, un beau métier, synonyme de savoir faire, de qualité, de gens passionnés par leur métier. D’ailleurs, le mouvement de « Software Craftsmanship » est ensuite arrivé à la mode !

Alors oui, je l’assume, je suis un artisan développeur, et cela sera le nom de mon blog !

 


(1) Une stratégie bien trop naïve : En effet, l’objectif était de réaliser une refonte totale de la plateforme, en moins de 3 mois. Avec une technologie que peu de développeur maitrisait cela était irréaliste. Les personnes persuadées que ce projet était réalisable dans des temps si court avaient une vision très limitée du périmètre fonctionnel de la plateforme. De plus, elles sous-estimaient complètement le travail nécessaire pour arriver à un niveau acceptable en terme de performance, sécurité et de SEO. Bien évidemment, il aura fallu plus d’un an après notre départ pour voir sortir de nouvelles fonctionnalités majeurs, et bien évidemment, certaines briques historiques du site sont toujours en production avec l’ancienne architecture.

 

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.